Clinique des Lilas Accueil
   
 
 

Accueil > Imagerie médicale : le genou


 Imagerie médicale : le genou

 

genou

 

1. Quel examen d’imagerie ?

L’IRM est l’examen de première intention dans le bilan de douleur du genou, traumatique ou non, lorsque le bilan radiographique simple ne permet pas de déterminer la conduite thérapeutique.

Le scanner a pour indications principales :

  • Les fractures avec enfoncement articulaire
  • Les syndromes rotuliens pour évaluer les anomalies morphologiques de l’appareil extenseur
  • Le bilan diagnostique des tumeurs osseuses
L’arthroscanner a pour indications principales :
  • le bilan d’une lésion ostéochondrale
  • la recherche de corps étrangers intraarticulaires
  • l’étude des ménisques opérés
  • l’étude précise des cartilages articulaires
  • l’étude des prothèses de genou où les artefacts métalliques gênent l’interprétation en IRM. A noter que dans la plupart des cas, une simple agrafe de ligamentoplastie n’empêche pas la réalisation de l’IRM.
L’arthro-IRM a pour indication principale :
  • le bilan d’une lésion ostéochondrale
  • la recherche de corps étrangers intraarticulaires
  • l’étude des ménisques opérés

 

2- Que cherche-t’on ?

L’indication principale de l’IRM du genou est la recherche de lésions méniscoligamentaires, mais la diversité des prescripteurs fait qu’on peut rencontrer toutes sortes de pathologies ostéoarticulaires allant de la lésion méniscale à la tumeur osseuse en passant par les pathologies rhumatismales et dégénératives.

 

Points d’interprétation :

1- Menisques

2- Ligaments croisés (ligament croisé antérolatéral – LCA et ligament croisé postéromédial – LCP)

3- Plans capsuloligamentaires collatéraux (LLI, LLE, …)

4- Lésions osseuses ou ostéochondrales : lésions osseuses contusives post traumatiques sans trait de fracture, vraie fracture non déplacée, fracture avec enfoncement articulaire (plateaux tibiaux), fracture ostéochondrale de type ostéochondrite disséquante, « ostéonécrose spontanée » du condyle fémoral médial, fissure osseuse sous-chondrale (condyle fémoral médial, plateau tibial médial), algodystrophie, infarctus métaphysoépiphysaire (traitement corticoïde au long cours), tumeur osseuse.

5- Cartilage articulaire

6 -Appareil extenseur a- Anomalies morphologiques rotulienne et trochléenne. b- cartilage articulaire : nombre, taille, profondeur des lésions cartilagineuses c- tendon rotulien : à la pointe de la rotule ou à l’insertion tibiale. d- tendon quadricipital e- ailerons rotuliens

7 -Epanchement articulaire, bourses de glissement, récessus poplité

8- Recherche de corps étranger intraarticulaire

9 -Synoviale articulaire

10 -Muscles et axe vasculaire poplité.

11 - Articulation péronéotibiale supérieure

 



 
Clinique des Lilas - 41-49 avenue du Maréchal Juin - 93260 Les Lilas FRANCE
Tel : 01 43 62 22 22 - Fax : 01 43 63 24 43
 
   
   
   
Réalisation : FirenZ'Art